La collection du Centre Audiovisuel Max Stahl Timor Leste (CAMSTL), a été inscrite le 18 juin 2013 au registre Mémoire du Monde de l’UNESCO

Communiqué de presse
Paris | 26 juin 2013

« Sur la naissance d’une nation, moments clés » :
La collection du Centre Audiovisuel Max Stahl Timor Leste (CAMSTL), partenaire de l’Ina, a été inscrite le 18 juin 2013 au registre Mémoire du Monde de l’UNESCO

Cette inscription au registre Mémoire du Monde de l’UNESCO vient consacrer le travail de Max Stahl qui a filmé inlassablement les moments clés de l’histoire du Timor oriental et du processus qui a mené à l’indépendance en 2002.

Ce sont ses images filmées le 12 novembre 1991, lors du massacre de Santa Cruz, qui ont révélé au monde par écrans TV interposés, la souffrance des Timorais et leur combat pour se libérer de l’occupation indonésienne. Par leur puissance, ces images ont permis de mobiliser la communauté internationale et d’ouvrir la route vers l’indépendance.

Cette inscription met en lumière le concours essentiel apporté par l’Ina à la préservation et la valorisation de la Collection. La coopération engagée en 2009 entre les deux partenaires a notamment débouché sur la numérisation de 500 heures de reportages, leur documentation et leur mise en ligne sur la plateforme professionnelle inamediapro.fr. Une sélection est également accessible sur ina.fr
Sur proposition de l’Ina, le CAMSTL a reçu en 2012 le FIAT/IFTA Award du « Meilleur projet de préservation ». La même année, les autorités timoraises, reconnaissant la valeur historique et éducative de la collection ont accordé au CAMSTL les moyens de s’installer auprès du Musée de la Résistance et de se doter d’un système de gestion des médias numériques. L’Ina accompagne le CAMSTL dans la mise en oeuvre du projet.

L’inscription de la collection audiovisuelle du CAMSTL illustre le bienfondé de la politique de coopération menée par l’Ina, soucieux d’apporter son expertise et son engagement pour la sauvegarde des archives audiovisuelles, en France et au-delà.

Les dossiers de nomination sont tous consultables sur le site Mémoire du Monde de l’UNESCO : http://www.unesco.org/new/fr/communication-and-information/flagship-project-activities/memory-of-the-world/register/

A propos du CAMSTL :
Le Centre Audiovisuel Max Stahl (CAMSTL) du Timor Leste est né en 2003, sous l’impulsion du journaliste britannique Max Stahl, désireux de mettre à disposition des Timorais, l’ensemble des images relatant la lutte pour l’indépendance, la construction de la paix et de l’Etat, la diversité culturelle, et le développement de la société timoraise. Aujourd’hui, le CAMSTL renferme une collection de quelques 3 000 heures documentant l’histoire de la résistance timoraise et la naissance de la nation.

A propos du Programme Mémoire du monde :
L'UNESCO a mis en place le Programme Mémoire du monde en 1992. Cette mise en oeuvre est née de la prise de conscience de l'état de préservation alarmant du patrimoine documentaire et de la précarité de son accès dans différentes régions du monde. D'importantes collections dans le monde ont souffert des dommages divers : pillage et dispersion, trafic illicite, destruction, locaux et financement inappropriés ont contribué à mettre ce patrimoine en péril.

A propos de l’Ina :
Depuis 1974, la mission première de l’Ina est de collecter et conserver les images et les sons qui fondent notre mémoire collective, de leur donner du sens et de les partager avec le plus grand nombre. Premier centre audiovisuel dans le monde pour l’archivage numérique et la valorisation des fonds, l’Ina est devenu une référence pour l’innovation technologique dans ces deux domaines. Son savoir-faire rayonne aujourd’hui sur tous les continents.

www.institut-national-audiovisuel.fr.

Contact presse :
INA : Laure de Lestrange : 01 49 83 26 68 / ldelestrange@ina.fr
CAMSTL : Max Stahl : gillanfilms@yahoo.co.uk

publié par Association France Timor Leste @ 09:47,

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home